Philippe Oddou – Directeur Général et Co-Fondateur de l'association Sport dans la Ville

Leaders et managers
Image Philippe Oddou – Directeur Général et Co-Fondateur de l'association Sport dans la Ville

Le but de Sport dans la Ville

La rénovation des lieux de vie au niveau des quartiers à risque et la mise en avant de la communication sociale sont les activités que Philippe Oddou (https://philippeoddou.wordpress.com/) effectue avec Sport dans la Ville. Sport dans la Ville est un vecteur de socialisation pour les enfants. Le programme de Philippe Oddou est basé sur trois principes fondamentaux : aller à la rencontre des enfants là où ils se trouvent, les sortir de leur quartier et développer leur savoir-être. Avec « Sport dans la Ville », un jeune acquiert différents principes comme l'engagement, la persévérance, l’ouverture d’esprit, l'exigence, la considération vis-à-vis de l'autre et l'amour du travail.

Le point de départ de l'association Sport dans la Ville

Les sports collectifs intéressent les adolescents et transmettent des valeurs qui sont importantes aux yeux de Philippe Oddou : la pédagogie et la transmission. Son association se développe autour des sports collectifs. Le projet de Philippe Oddou est récompensé, il est nommé entrepreneur sociétal 2008.

La charité dans le cursus de Philippe Oddou

Quand il était jeune, ses parents lui ont enseigné à savoir donner et à partager. La révélation chez Philippe Oddou provient, entre autres, du fait d'avoir œuvré en tant que travailleur bénévole au sein d'organismes caritatifs. C'est en 1972, à Suresnes en région Île-de-France, que Philippe Oddou a vu le jour.

Informations sur quelques programmes de Sport dans la Ville : Découverte, L dans la Ville et L’Apprenti Bus

Philippe Oddou a élaboré « L dans la Ville » pour proposer aux adolescentes (de 12 ans et plus un programme de suivi exclusif. L'épanouissement des filles et leur intégration dans la vie professionnelle constituent les objectifs du programme « L dans la Ville », lequel est parrainé par Marie Drucker. Des rencontres sont souvent prévues, avec la contribution des partenaires sportifs. Pour que les ados des quartiers défavorisés puissent avoir la chance de multiplier leurs aptitudes au niveau de l’expression orale, de l’écriture et de la lecture, Philippe Oddou met en place « L’Apprenti Bus ». Ce dernier leur donne accès à différents ateliers.